Arrêté du 17 juillet 1926 portant modification de l'arrêté du 17 septembre 1920, réglant les conditions d'admission à l'emploi de commis d'un secrétariat communal ou d'un bureau de recettes communales.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 17 juillet 1926, portant modification de l'arrêté du 17 septembre 1920, réglant les conditions d'admission à l'emploi de commis d'un secrétariat communal ou d'un bureau de recettes communales.

Le Directeur général de la justice et de l'intérieur,

Revu l'arrêté de son département en date du 17 septembre 1920, réglant les conditions d'admission à l'emploi de commis d'un secrétariat communal ou d'un bureau de recettes communales;

Vu l'art. 2 de la loi du 20 juin 1919 sur les droits et devoirs des fonctionnaires et employés communaux;

Arrête:

Art. 1er.

Par dérogation à l'art. 2 de l'arrêté prérappelé du 17 septembre 1920, le stage imposé aux candidats admis provisoirement au poste de commis d'un secrétariat communal ou d'un bureau de recettes communales aura une durée de deux ans au moins.

Art. 2.

Le présent arrêté sera publié au Mémorial.

Luxembourg, le 17 juillet 1926.

Le Directeur général de la justice et de l'intérieur,

Norb. Dumont.


Retour
haut de page